La petite maison dans les grands arbres

     Cette année, nous n’avions qu’un temps assez court pour notre rando de printemps. Aussi, comme nous gardions un souvenir ému d’une grande randonnée autour de Quimperlé (il y a 7 ans tout de même !), avons nous décidé d’y retourner.
La région est magnifique, sillonnée de rivières (l’Isole, l’Ellé, le Naïk) et de chemins tranquilles et ponctuée de moulins et de petits ponts. Le pays est très, très, très vallonné (et je pèse mes mots). Bref, une merveille pour qui aime la tranquillité et l’exercice physique très physique.

MAI 2016 QUERRIEN + CERCLE CELTIQUE 007Nous étions logés tout près de Querrien, à Penquelen, un peu au milieu de nulle part, dans une cabane dans les arbres… Ce qui ajoute encore au côté « physique » des vacances lorsque, comme moi, on est assez distrait et qu’on passe son temps à oublier ses affaires (en bas quand on est en haut. en haut quand on est en bas. Évidemment ! Sinon, ça ne serait pas drôle !).

Au bout d’une première journée éprouvante en terme d’étourderie, nous avons fini, sur ordre de Christine (très directive quand elle en a plein les pattes), par installer un système de cordes… Un « va-t-en-venir » comme on dit à Groix.

PENQUELEN MAI 2016 006Pas de grand luxe ici. A l’intérieur : bannettes, toilettes sèches, poêle à bois, un robinet d’eau froide, un micro-ondes et une bouilloire électrique. A l’extérieur, une douche avec eau chaude (c’est cela le vrai luxe !) le long du tronc de l’arbre.

MAI 2016 QUERRIEN + CERCLE CELTIQUE 010En bas, un paddock pour nos ânes avec clôture électrique, eau et foin à volonté.

Deux chemins de terre partent de Penquelen et permettent de commencer tout de suite les randos.
Pour une balade à la 1/2 journée, le moulin de Kerivarc’h est l’endroit idéal. Bien entendu, je parle d’attelage d’âne. Un randonneur à pied ou à cheval ira beaucoup plus vite.

 

Pour une rando à la journée, le périple autour du moulin Mohot est une merveille. querrien 2009 178

Un inconvénient tout de même : les charrettes jusqu’à un mètre de large passent sur la passerelle (comme c’est très juste, mieux vaut dételer). Pour les 1,20 de large (ce qui est mon cas), il faut porter la charrette. A trois c’est faisable… Mais fatigant !

La commune de Quimperlé a édité une jolie rando de 30 kms ou plus (à faire en deux jours pour nous) curieusement balisée avec des silhouettes de lapins roses.
L’équibreizh passe dans le coin, le GR 34 aussi.

Nos hôtes de Penquelen, qui connaissent la région comme leur poche, nous ont guidé pour les autres balades.
On trouve à Querrien tout ce qu’il faut pour se restaurer : boulangeries, épiceries, restaurant… Donc inutile de courir partout.
La médiathèque est installée dans une chapelle qui, semble-t-il, à été déménagée de son lieu d’origine et remontée dans le Bourg de Querrien.

Nous nous tenons à votre disposition pour communiquer les tracés des randos.

Nos hôtes, Anne-Gaëlle et Siéphane Le Hen, ont aussi un grand gîte du côté de Guiscriff (avec une salle pouvant accueillir jusqu’à 50 personnes) baptisé Kerteuf car on peut y faire la fête et y braire jusqu’à pas d’heure.