Quand ça veut pas, ça veut pas…

quandcaveutpas2

Il y a des jours comme cela où tout propriétaire d’âne ressent de grands moments de solitude et où il se dit, un brin désemparé: « A quoi bon ? »

Prenons l’ânesse Dolly par exemple : après d’infructueuses tentatives de rentrer dans l’eau en marche avant, sa meneuse tente courageusement la manœuvre de la dernière chance : l’entrée dans l’eau en marche arrière… avec le succès que l’on voit, hélas ! Car plus méfiant qu’un âne, il n’y a pas. Ou alors peut-être deux ânes…